Se lancer dans une création d’entreprise est super excitant. Vous travaillez plus dur que jamais à transformer votre plan en actions, et à proposer vos talents au monde entier.

Cependant, à moins que vous ne soyez entrain de lancer la dernière innovation hi-tech dans laquelle Xavier Niel va investir, vous avez probablement toujours un (vrai) emploi. Après tout, if faut bien payer le loyer en attendant que la mayonnaise prenne.

Et, j’en suis sûre, d’être coincé dans votre « vrai travail » vous donne des fourmies dans les jambes. Vous commencez à vous dire que votre temps est précieux et qu’il devrait être passé à travailler sur votre rêve, et pas celui des autres. Faire le grand plongeon vers l’entrepreneuriat est tentant mais risqué, vous le savez.

Comment savoir si vous pouvez faire le saut de salarié à entrepreneur?

Voici un plan étape-par-étape pour vous aider à vous lancer:

1. Évaluez vos dépenses mensuelles (sans tricher)

Une grosse erreur que font les « jeunes » entrepreneurs, c’est de penser qu’ils peuvent vivre d’entrepreneuriat et d’eau fraîche après avoir quitté leur « vrai travail ». Après tout, on peut se nourrir de pommes-de-terre, se priver et ne plus sortir pendant un moment… non?

C’est sans compter les surprises que la vie peut vous réserver.

Sachant cela, on survit mieux quand on est préparé. Trackez vos VRAIES dépenses pendant un mois, en incluant les achats impromptus comme un cadeau, une soirée en ville, des réparations sur votre voiture, et les moments d’impulsion…

Pensez aussi aux dépenses liées à votre nouveau statut comme les cotisations sociales et les assurances…

2. Mettez de côté six mois de « frais de vie »

Six mois peut se révéler être une somme énorme, mais avec ce matelas de secours, vous serez prêt à faire face à de nombreuses situations.

Vos économies vous permettront de ne pas retourner à la case départ (et derrière le bureau de quelqu’un d’autre) si vous premiers clients font volte-face, si vous avez un mauvais moment à passer ou si votre voiture se met inopinément à faire des étincelles quand vous mettez le contact (histoire vraie).

3. Trouvez suffisamment de clients pour couvrir vos dépenses pour trois mois consécutifs

C’est l’étape la plus importante.

Avoir trois mois consécutifs de travail prouve que votre idée tiens la route, qu’il y a un marché pour vos service, que votre positionnement prix est juste, et que votre marketing fonctionne.

De plus, si vous êtes capable d’atteindre cela en même temps que votre « vrai travail », imaginez ce que vous serez capable d’accomplir quand vous vous y consacrerez à temps plein.

4. Rappelez-vous les A-B-M: Always Be Marketing!

Quand le fichier client commence à se remplir, on a souvent tendance à couper le robinet du marketing. Après tout, si vous avez déjà un « vrai travail », que vous vous occupez de vos clients existants, et que vous essayez de conserver un minimum de vie sociale ou familiale… vous n’avez probablement pas beaucoup de temps pour penser à votre marketing.

Le problème avec ça, c’est que pas de marketing = pas de nouveaux clients. Et sans nouveaux clients en vue, vous allez vite vous retrouver dans un cercle vicieux de « ventre plein, ventre vide ».

Des programmes d’accompagnement comme ceux que propose United Job Nation, sont là pour vous accompagner dans la découverte de la parfaite équation produit/marché. Cette combinaison veut dire que vous trouverez des clients avant et après votre grand saut!

En conclusion…

Il est souvent frustrant pour les entrepreneurs d’avoir un « vrai travail » quand, tout ce que l’on souhaite, c’est de se consacrer à temps plein à son propre projet. Vous pouvez vous permettre de faire le grand saut, après avoir atteint quelques étapes importante: six mois d’économies sur un compte en banque, trois mois de profitabilité sur le projet, et l’engagement sur un plan marketing sur la durée.

Avec ces étapes, vous vous assurez une transition plus souple et plus durable d’employé à entrepreneur.

Vous avez d’autres conseils à donner aux salariés qui veulent faire le grand saut? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous!